La Conscience du futur

Si un poussin peut influencer la trajectoire d’un petit robot programmé pour effectuer des parcours aléatoires, que pourrait réaliser un être humain décidé à expérimenter les possibilités de sa Conscience ?

Créer un avenir avec un libre arbitre de Cohérence ? d’ Harmonie ? de Vivance ? de Reliance ? de Merveilleux ?

Le futur peut être modifié sous l’influence de notre Conscience individuelle et/ou collective.

Et si cet être humain devenait un collectif de Conscience…

Voici l’apport de la science quantique : nous pouvons passer du possible au réalisable à partir de notre Conscience et de la responsabilité de nos pensées. Les pensées qui viennent du cœur sont magnifiquement branchées sur un futur qui n’attend que nous…peu importe le chemin.

L’Approche Quantique du Rêve Éveillé Libre nous relie à nos potentiels insoupçonnés qui existent déjà.

Nadjejda Tretiakoff

Cet article vous a plu ? Partagez le :)

L’observateur est créateur

Une des lois de la science quantique est que l’observateur crée ce qu’il observe et devient ainsi, créateur.

Le champ quantique et l’inconscient empruntent les mêmes lois : il y a ce qui s’observe, le visible et ce qui échappe par nature à l’observation ; l’invisible.

Dans le Rêve Éveillé Libre, le quantum, particule indivisible, illustre merveilleusement la polarité entre ce qui va être porté à la conscience (visible) et la spontanéité de l’énergie générée par le symbole (invisible).

Le symbole se fait alors multitude de possibilités pour cheminer vers l’individuation.

Je rappelle que le quantum s’organise de lui-même de façon vibratoire, aléatoire et reste indissociable. Il dispose de son propre libre-arbitre. Une partie de lui est manifestée par l’observation en même temps que l’autre partie de lui poursuit son chemin.

Voici la fameuse holomatière : une partie due à notre vécu, notre légende transgénérationnelle ; ou exo-causal, et une partie libre de créer ; l’endo-causal. Le tout relié à l’ur-causalité ; un illimité qui s’auto-décide.

Où est AQ-REL® dans tout ça ?

L’intention du patient conscientisée et exprimée par lui (exo-causal) influence le psycho analyste et oriente l’endo-causal de ce dernier dans une recherche d’in-form-ations adaptées au patient : c’est un transfert qui s’opère à l’insu des deux parties.

L’intention du patient émane d’une conscience de vie et peut s’exprimer dans le rêve par des cercles concentriques. Elle s’est enrichie d’une mémoire du passé et d’un présent émotionnel. Parfois cet exo-causal a pris tellement de place qu’il est devenu sur-exo et enferme dans la souffrance. Toute l’énergie de vie est alors utilisée à nourrir les obsessions, les blessures, les phobies , les angoisses, les pathologies…Le symbole « les cercles concentriques » appelle une guérison, une liberté de création présentent dans l’endo-causal de l’accompagnant .

Et aussi le symbole « l’autre monde » : au-delà du seuil se tiennent les valeurs qui s’opposent à celles que la conscience avait admise…vers davantage de naturel…Devant l’autre monde, l’être se sent tout à coup porté vers un devenir aux horizons illimités, dans un espace où chaque valeur s’enrichit de son contraire et réciproquement » (Georges Romey).

L’accompagnant s’offre en « relai » de vivance ; potentiel de créativité et de reliance ; espace collectif où nous sommes tous reliés, pour une réactualisation d’être au mieux et plus si besoin. Faire l’expérience AQ-REL® c’est augmenter le dialogue corps-esprit-âme. Le patient se présente coincé dans son exo-causal. Le psycho analyste propose son potentiel endo-causal créateur, quanta messagers thérapeutiques.

La conscience s’amplifie de potentiels, multiplie les synapses dans le cerveau et de nouvelles connexions sont disponibles pour adapter ce que je suis à ce que j’agis.

Le voyage se déroule dans un vide où le conscient ne s’aventure pas. Le champ libre, l’inconscient saupoudre des symboles en un scénario époustouflant dans lequel un référent de guérison s’offre à être vu : l’ur-causalité. L’observateur, dans son rêve, a repéré des opportunités et choisit en conscience de les rendre réelles à l’instant même de la fin de son rêve.

D’une entropie d’émotions entretenue par le surinvestissement du mental, nous sommes invités à une néguentropie, une liberté de choix de vie. Cet « effondrement » de possibilités est proposé dans l’invisible du psycho analyste et l’énergie nécessaire à la créativité s’en trouve libérée.

La rêveuse, le rêveur, « voient » mais ce n’est pas avec les yeux-organes. C’est avec un sens-perception où tout est là au même instant.

Il n’y a plus qu’à se réveiller !

Nadjejda Tretiakoff

Cet article vous a plu ? Partagez le :)

Pages à tourner

QUANTIQUE

  • L’univers quantique enfin expliqué de Emmanuel RANSFORD chez Guy TREDANIEL

CHAMANISME

  • Le chamane et le psy de Laurent HUGUELIT et Dr Olivier CHAMBON chez MAMA Editions

PSYCHOLOGIE

  • Renouez avec votre enfant intérieur de Margaret PAUL chez Le souffle d’Or
Cet article vous a plu ? Partagez le :)

AQ-REL

« A celle ou celui que lassent les discours de la terre, les manifestations bruyantes d’une volonté d’exister qui ne sont souvent qu’un masque posé sur le désespoir, à ceux qui ne supportent plus leurs propres raisonnements mille fois opposés sans succès à l’angoisse qui les ronge, le rêve (REL : rêve éveillé libre) offre un antidote : le vrai silence. Pas le silence obtenu quand on se bouche les oreilles, le profond silence capté par les oreilles ouvertes à la voix des étoiles.

Le silence proposé par le rêve (REL : rêve éveillé libre) n’est pas le mutisme, cette forme triviale ou pathologique du refus de dire, de transmettre à l’autre ou d’écouter l’autre. Le non-dire est une abdication, quand il n’est pas enfermement. Lorsqu’elle conduit le rêveur ou la rêveuse au silence, la dynamique de l’imaginaire leur fait don d’une expérience sublime. Elle les place au contact direct des énergies initiatrices du vivant. Le silence régnait avant que se soit exprimé le souffle créateur. Il régnera quand le cycle de vie de notre système planétaire sera fini. Il règne aujourd’hui dans ces régions inaccessibles par les sens, dans l’univers supra-lumineux qui régit secrètement celui de nos repères.

 Dans le silence onirique, le temps et l’espace se dissolvent en unité grandiose. L’infini et l’éternité entrent tout entiers dans l’ici et le maintenant. L’étoile et le vieux sage, deux symboles enveloppés de silence, deux représentations du guide intérieur, montrent un chemin plus sûr que ceux que proposeraient les discours justificateurs.

L’eau, l’étoile, la femme voilée, la transparence, étroitement associées au silence, attestent la nature anima du symbole. Celles-là témoignent de l’incomparable pouvoir salvateur de la voie humide. Dans le silence du rêve (REL : rêve éveillé libre) résonnent les enseignements assourdissants d’une sagesse multimillénaire. Pour entendre la voix de l’être, il n’est pas de meilleure opportunité que d’accéder au silence de l’âme ».

  Georges Romey « Le guide des rêves » chez Albin Michel

L’approche quantique du REL (rêve éveillé libre), ou AQ-REL®, propose de laisser les « comment » et les « pourquoi » se transformer à travers les rêves en « tout est possible…et c’est comme ça ».

Je me suis laissée inspirer par le travail de recherche exceptionnel de Georges Romey à qui nous devons le Rêve Éveillé Libre, par l’approche étourdissante de Rupert Sheldrake, Emmanuel Ransford ou Deepak Chopra mais aussi déjà par l’impétueuse curiosité de Carl Gustav Jung pour créer, car la Vie est Création, un accompagnement où se réactualisent Vivance et Reliance dans un dialogue intérieur symbolique et dynamique.

J’aime à dire que l’infinie liberté de l’Être voyage incognito dans l’éternité. Ce voyage devient une expérience avec AQ-REL® et la rêveuse, ou le rêveur, « utilise » le praticien-passeur pour se réveiller et s’émerveiller de leur propre vérité en donnant du sens et de l’énergie de vie à leur parcours terrestre.

La cure de rêves nous donne accès aux champs morphiques disponibles afin que depuis des probabilités quantiques, un choix d’in-form-ation puisse être expérimenté. Tous nos potentiels nous attendent. C’est là que tout est possible !

Habituellement, la thérapie psychologique aide à prendre conscience de la prison du passé dans laquelle nous restons enfermés. 

C’est un point de départ…

Les neurosciences nous ont appris que le cerveau NE SAIT PAS restituer l’évènement tel qu’il s’est produit. Nous recréons le passé chaque fois que nous en parlons.

Il semble, alors, que nous soyons désireux de créer notre futur à partir d’un passé que nous réinventons sans cesse…ça devient compliqué !

L’approche quantique nous rappelle que le présent se construit à partir du futur…et oui ! Regardons devant nous…

Le vide avec lequel nous nous connectons dans le Rêve Éveillé Libre est la source de notre réalité.

« Dans ce vide, on observe une synchronisation psycho-spatio-temporelle où le corps n’est plus un objet mais devient un processus de transformation. »

Le futur est là, « dans nos yeux » et se proposent alors des processus et des potentialités. Il nous reste à choisir, à « effondrer » une possibilité à réaliser dans le présent. 

AQ-REL®, approche quantique du Rêve Éveillé Libre, est l’espace dans lequel nous choisissons notre futur !

Nadjejda Tretiakoff

Cet article vous a plu ? Partagez le :)

Le Cantique du Quantique

Cette rubrique ne sera pas un cours de chant…quoi que…je vous propose mes louanges de la science quantique pour curieux. Pas un cours de physique, je laisse ce domaine à des experts. Plutôt une invitation à se laisser emporter par l’Intelligence de la Vie.

Les théories s’effacent devant d’autres théories mais il semble qu’une pulsion de vie époustouflante ait traversé tous les obstacles de façon « magique » pour exprimer une forme d’intelligence créatrice et nous voici sur la planète Terre, particulièrement fertile et prompte à donner naissance à tout ce qui nous entoure, à tout ce que nous sommes.

Cette intelligence maintient cohérence et harmonie en Tout. La Vie passe coûte que coûte.

Et le quantique dans tout ça ?

J’y viens…

Dans l’infiniment petit  (le quantum) nos croyances, nos certitudes, perdent leur pouvoir et leur savoir.

Plus on accueille l’infiniment petit, plus les évènements s’accélèrent et même se produisent « en avance » car la vitesse dans le temps et la vitesse dans l’espace se modulent l’une à l’autre dans une constante. Plus j’accélère dans l’espace, plus le temps s’étire et ralentit. Lorsque je cours pour attraper le bus et y monter, une autre personne assise dans l’abribus et qui attend tranquillement le prochain, aura l’impression que mon temps est plus lent que le sien.

Adieu nos bons vieux repères spatio-temporels !

Le quantum est une particule indivisible et extraordinairement joueuse ! Une partie matérielle, déterministe s’offre à l’observation en même temps que l’autre partie invisible, aléatoire s’offre au « chant » des possibles. Ah, la voilà la chanson !

Cette complémentarité porte le doux nom d’holomatière. 

Nous sommes constitués d’holomatière. TOUT est constitué d’holomatière. C’est là que la science quantique donne du sens à TOUT. Pas le sens rassurant pour le mental, pas le sens qui donne du pouvoir sur l’autre « moi, je sais plus que toi ». Plutôt l’énergie, car le quantum est joyeusement énergétique, l’énergie indispensable à la création mise au service des changements et des choix de vie… et ce sera le thème du prochain « tube » lyrique de cette rubrique…

Nadjejda Tretiakoff

Cet article vous a plu ? Partagez le :)

CLOUD ATLAS

« Cloud Atlas » par les Wachowski, une merveille, dans le top 5 de mes meilleurs films !

« Cloud Atlas » par les Wachowski, une merveille, dans le top 5 de mes meilleurs films !

Là, je me lance dans l’approche quantique de « l’après-vie »…

Qu’y a-t-il après la vie et est-ce que nous laissons des traces après la mort ?

Vie et mort seraient-elles deux réalités en contact l’une de l’autre ?

Est-ce que nos actions et émotions dans la réalité/vie vibreraient dans une réalité/mort et, sous le regard de l’intrication quantique, réciproquement ?

Un continuum d’une forme de conscience nous inviterait-il à une présence en pleine conscience dans nos choix ?

Est-ce que l’âme survit encore et encore ?

C’est une hypothèse proposée par la science quantique ; un lien permanent, indépendamment de la réalité/vie et de la réalité/mort, nous relie les uns aux autres et tous ensemble à une « supralité » invisible…un peu comme les hyphes qui relient les champignons entre eux…

Nadjejda Tretiakoff

Cet article vous a plu ? Partagez le :)

TENET

« Tenet », le dernier Christopher Nolan ou l’intrication quantique à couper le souffle et le mental…tout un programme !

Une notion importante lorsque l’on s’intéresse à la science quantique ; l’intrication.

En quelques phrases : merci Einstein, l’espace et le temps sont indissociables…ET leur observation est relative.

Cela signifie que ce qui s’observe dans l’espace est aussi observable dans le temps. 

Notre psychisme capte et traduit les informations dans un continuum passé-présent-futur ET il n’est pas contraint à l’ici EST maintenant. Il se promène en dehors de ce qui n’est plus une ligne et traite les messages passés ou futurs sans jugement. Merci la science quantique.

D’où la petite phrase au début du film : « voici deux balles… l’une avance en marche avant et l’autre en marche arrière…vous ne tirez pas la balle, vous la recevez ».

Voici une illustration de la non-localité ou intrication ; la même balle peut se trouver à deux endroits différents et produire des effets différents.

Christopher Nolan met sa créativité au service du palindrome « tenet » qui se lit dans les deux sens et illustre avec les scènes finales les 10 minutes « ten minutes » partant d’un point et rayonnant d’avant en arrière : ten-net = tenet.

Entropie et néguentropie seront au programme d’un prochain article.

Cet article vous a plu ? Partagez le :)