Le Vide versus le “trop” Plein versus le Danger

Entrer dans le vide c’est se rencontrer, aller à la découverte de son monde intérieur. Et pourtant la Nature aurait peur du vide…la Nature ou bien notre interprétation du Vivant ?

« Si vous voulez trouver les secrets de l’Univers, pensez en termes d’énergie, de fréquence, d’information et de vibration ». (Nikola Tesla)

Nous voici bien loin de l’interprétation commune du Vide ! Les atomes sont constitués de vide à plus de 99,9%…vertigineux…

Alors aurions-nous peur du Vide ou de 0,1% de matière à laquelle nous donnons le pouvoir d’être la réalité absolue ?

Dans le Vide, il y a l’Intelligence du Vivant. Cette intelligence a laissé émerger, il y a 13,8 milliards d’années, ce fameux Bing Bang. Le Tout émane du Vide ! Et dans ce Vide, il y a tant que nous ne voyons pas…

C’est peut-être la raison pour laquelle nous basculons avec avidité dans le « trop » Plein. Par peur de l’idée que nous nous faisons du Vide…

Pour notre malheur, ce sont nos addictions qui remplissent nos vies : « a » pour supprimer, « diction » ce que nous avons à exprimer d’essentiel, c’est-à-dire notre Être profond. Quelles soient substances, comportements, croyances, idées…ces addictions nous gavent le foie…la foi en nous : le Feu énergie, le O totalité et autonomie originelles, le I qui met en relation l’esprit et la matière. Nous partons à l’abattoir, la manipulation de masse jusqu’à l’oubli de la Vie.

Étonnamment, il n’y a pas de danger à laisser l’ANge que G, j’ai, en deDANs vivre dans la joie. L’Ange en nous est représentatif de notre énergie de Création appelée à être mutualisée, partagée à l’infini, inconditionnellement…

Le « trop » Plein étouffe l’appel au changement, aux nouveaux choix en Conscience.

« L’intégralité du cosmos regorge de Conscience. Nous sommes entourés, immergés dans la Conscience. Elle est dans l’air que nous respirons, le sol que nous foulons, les bactéries qui colonisent nos intestins, et le cerveau qui nous permet de penser ». (Christof Koch)

Vive le Vide d’où émerge la Conscience !

Nadjejda Tretiakoff

Cet article vous a plu ? Partagez le :)

Conflit versus Toute-puissance versus Folie

Ce serait rassurant de pouvoir observer les conflits armés à travers le monde comme étant ponctuels ou réservés à certains pays, certaines dictatures…ailleurs et si possible, loin.

Je ne débattrais pas géo-politique, je n’en ai pas les compétences…Je reste sur le terrain psy, là c’est mon domaine.

Pour simplifier ma proposition, je laisse la Langue des Oiseaux chanter avec le mot « conflit » : con (avec) f (le feu) au lit. Nous sommes le fruit des feux de l’amour. Nous devons notre origine duelle à un ovule et à un spermatozoïde. Au plus essentiel de nous, deux créent un troisième ; l’humain. De deux couches ; l’endoderme et l’ectoderme, émane le mésoderme, le début de l’embryogénèse, de « nous ».

Depuis le tout début de « nous », ce qui est différent n’est pas une anomalie, une menace à neutraliser, à exterminer. L’Autre est une sagesse cachée, une richesse venue du chaos. En oubliant cette réalité, l’humain cherche à unifier sa multiplicité par l’absurde : maintenir à grand renfort de violence, un contre-pouvoir à l’abri du Mal.

Car c’est pour rester du bon côté, une idée du Bien, que l’humain entre en conflit avec l’Autre, c’est-à-dire avec lui-même. C’est pour se débarrasser de sa culpabilité que l’humain brandit sa vérité comme justification au conflit. Dans une quête d’auto-exigence de formatage, d’idéal, l’humain prophétise un modèle de refoulement du désir dont il s’exclut lui-même.

Au plus profond de « nous », le conflit n’est pas une contradiction à contrôler mais est consubstantiel à l’humain. Il n’y a pas de sens à donner au conflit, un sens qui permettrait de le résoudre une bonne fois pour toutes.

J’en arrive à la Toute-puissance…mécanisme de défense de la petite enfance mettant « en dehors » l’Autre, qui à ce stade de notre développement représente la différence, l’inconnu, la peur. La constitution de la personnalité permet d’aller, peu à peu, à la rencontre de cet Autre et la Toute-puissance est un passage nécessaire à notre narcissisation. Lorsque les choses se passent bien… cette étape mène à la distinction entre le réel et l’imaginaire. La personne se construit peu à peu et accueille l’Autre comme étant une partie d’elle-même. Son identité, « qui je suis » se consolide.

Lorsque les choses se passent moins bien, l’illusion d’une perfection à atteindre exclut l’Autre, aucune évolution de soi-même ne trouve d’espace. Un décalage par rapport à la réalité rend l’Autre un insupportable objet qu’il faudrait posséder pour mieux le contrôler. Mais pas seulement, l’Autre est devenu le support des projections du pire de soi-même et pour ne pas arriver à se suicider, il faut exterminer l’Autre…

Pourquoi nous est-il si difficile de recevoir le regard de l’Autre sans y voir un jugement, une faille dans notre Toute-puissance ?

Je termine par la folie…langue des Oiseaux ; le faux qui lie…

Je dépose ici mon regard amusé sur le développement personnel qui propose de mieux se connaître…et qui finit par nous rendre très, très, très…personnels.

Il n’y aura de changement dans nos comportements conflictuels que lorsque le « ou » cèdera la place au « et ». Nous sommes la somme de nos conflits. Nos contradictions nous invitent à accueillir l’Autre comme nous-même. L’Autre est notre devenir.

Un souvenir…j’ai dix ans et je découvre émerveillée, lors d’un cours de maths, que « le Tout est plus grand que la somme des parties. Le Tout est composé des parties lesquelles appartiennent au Tout. Le Tout est équivalent à la somme des parties et celles-ci ont mes mêmes propriétés que lui ».

Le Tout a besoin de chacune, chacun d’entre-nous et nous avons besoin du Tout si nous voulons vivre notre demain. Et ceci me met en JOIE (lire mon précédent post 😉)

Nadjejda Tretiakoff.

*le rêve, logogramme japonais, en illustration.

Cet article vous a plu ? Partagez le :)

Le Rêve est un voyage initiatique

Il nous accompagne dans la réalisation de notre projet de vie.

La Rêve d’Éveil dans son approche quantique, le Rêve Chamanique dans son approche cybernétique, le Rêve nocturne, nous invitent à la rencontre de nous-mêmes.

L’invitation se dessine dans l’infiniment petit depuis les premiers instants de la multiplication des cellules qui donneront l’Être humain : le rêve commence pendant notre gestation.

L’Intelligence de Vie appelle à la réalisation de nos rêves. Ils sont les reflets de nos transformations, de nos intentions, de nos futurs.

La vibration de la réalisation de nos rêves pulse jusqu’aux étoiles et au-delà.

CHACUNE, CHACUN DE NOUS EST UN RÊVE QUI PULSE ET ATTEND SA RÉALISATION.

Nadjejda Tretiakoff.

Cet article vous a plu ? Partagez le :)

Viens Rêver

L’Approche Quantique du Rêve d’Éveil®

Apologue de la Perle : Une goutte de pluie tomba du sein des nuages ; en voyant la mer immense, elle demeura toute confuse. « Que suis-je, dit-elle, à côté de l’Océan ? En vérité, je me perds et disparais dans son immensité ! »

En récompense de cet aveu modeste, elle fut recueillie et nourrie dans la nacre d’un coquillage ; par les soins de la providence, elle devint une perle de grand prix et orna le diadème des rois. Elle fut grande parce qu’elle avait été humble, elle obtint l’existence parce qu’elle s’était assimilée au néant.

Saadi ; Le jardin des roses et des fruits « De l’Humilité ».

L’atome, dans son infiniment petit, propose deux messages : l’intrication et la quantition.

L’intrication : les quanta interagissent entre eux en générant des ondes. Ces ondes créent le mouvement de la Vie, une Vie riche à l’infini d’information et d’énergie qui palpite, pulse, apparait et disparait.

La quantition : la séparation est une illusion !

La cellule, dans son infiniment petit ; un noyau, un cytoplasme et une membrane, propose deux messages : la Loi de la Conservation et la Loi de la Manifestation.

La Loi de la Conservation : le noyau est détenteur de l’hérédité mais si la cellule est énucléée, elle poursuit quelques temps son chemin de vie.

La Loi de la Manifestation : la membrane grâce aux échanges intérieur/extérieur est le lien d’adaptation, d’intégrité et de l’intelligence de Vie.

L’œuf issu de la fécondation entre l’ovule et le spermatozoïde, nous en devenir, est un amas de cellules se multipliant…en dehors du temps et de l’espace…qui se fait le miroir de l’atome dans sa partie vibratoire…en dehors du temps et de l’espace…

L’Approche Quantique du Rêve d’Éveil vous invite à devenir le témoin de ce miroir…

L’œuf humain et l’atome se connectent dans l’univers…uni, vers.

Pendant le rêve d’éveil, l’observateur devient ce qu’il observe et reçoit le soin de tous les possibles. Au réveil, le choix d’un de ces possibles le guidera vers sa complétude, vers son Éveil !

Éveil  pour Luc Bigé : « La personnalité consciente à la rencontre des trois plans, le physique, le sensible et l’intelligible diffuse la Lumière sur la Terre ».

L’univers a une histoire ; 13,8 milliards d’années. Une histoire riche d’expériences !

L’Approche Quantique du Rêve d’Éveil® vous inspire cette histoire et les ressources rendues disponibles par toutes ces expériences !

Nadjejda Tretiakoff

Cet article vous a plu ? Partagez le :)

Journée mondiale du rêve 2022

J’ai la joie de collaborer à l’évènement “Journée mondiale du rêve 2022” dans les premiers jours du mois de décembre…

Vous pourrez interagir avec nous, des questions, des échanges…

Des informations sur les modalités d’inscription à cette” Journée mondiale du rêve 2022″ vous seront communiquées très bientôt…

Nadjejda Tretiakoff

Cet article vous a plu ? Partagez le :)

“Comment saurais-tu ce qui est sur le sommet du ciel, lorsque tu ne sais pas même qui se trouve dans ta maison.”

Je remercie Saadi, immense poète persan du 13e siècle, pour ses vers sublimes. Écrits dans le LIVRE PREMIER ” Sur les avantages du silence “, ils accompagnent mon travail dans la relation patient-thérapeute.

L’Approche Quantique du Rêve d’ÉveiL se relie au cœur car le cœur est intelligent, relié à la Vie et en demande de changement à chaque pulsation.

Pour Georges Romey « L’intelligence du cœur traduit la perception subtile qui relie l’homme à son semblable, à son environnement proche, à l’univers et à la nature divine ».

Et pour Luc Bigé « Le cœur sait s’engager personnellement et totalement dans le Tout pour s’ouvrir à plus grand que soi et entrer dans le partage ».

L’Approche Quantique du Rêve d’ÉveiL nous invite à devenir créateur de notre Vie en utilisant le rêve : « La mise en mouvement de la Vie dans la personne afin de renouveler le dynamisme de l’être en le reconnectant à l’univers intime qui le fonde ».

Tout devient possible, c’est comme ça !

Nadjejda Tretiakoff.

Cet article vous a plu ? Partagez le :)